París y otras regiones de Francia están bajo custodia durante un mes a partir del sábado.

(Paris) Le gouvernement français a annoncé jeudi un nouveau confinement d’au moins quatre semaines à partir de vendredi pour seize départements français, dont Paris et sa région, face à la progression de la pandémie de COVID-19 dans le pays, dont le bilan approche la barre des 100 000 morts.




Agence France-Presse

« De nouvelles mesures de freinage massives de l’épidémie interviendront à compter de ce vendredi soir minuit (…) au moins pour quatre semaines », a déclaré le premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse, ajoutant que ces restrictions pourraient être étendues « si nécessaire à d’autres parties du territoire ». Il a toutefois précisé que les écoles resteraient ouvertes.

« C’est une 3e voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer », a précisé le premier ministre. Outre les huit départements de l’Île-de-France et les cinq des Hauts-de-France sont concernés les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure.

Dans le reste du pays, le couvre-feu est retardé à 19 h. Il était à 18 h auparavant.

Déplacements interrégionaux interdits

Jean Castex a annoncé jeudi que les sorties, dans les 16 départements concernés par de nouvelles restrictions contre la COVID-19, seraient limitées à « 10 kilomètres autour de chez soi », avec une attestation, et que les déplacements interrégionaux seraient « interdits ».

« Il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s’aérer ou faire du sport, en journée, sans aucune limitation de durée, mais avec une attestation et à la condition de rester dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de chez soi », a déclaré le premier ministre lors d’une conférence de presse. « Pour les habitants des territoires concernés, les déplacements interrégionaux seront par ailleurs interdits, sauf motifs impérieux ou professionnels », a-t-il ajouté.

READ  Francia | Los catadores exigen una vacunación prioritaria

Écoles en demi-jauge

Les écoles et collèges ouvriront normalement, mais les lycées basculeront tous en « demi-jauge » dans les 16 départements concernés.

En revanche l’éducation physique et sportive des scolaires pourra reprendre normalement et les activités sportives extrascolaires en plein air des mineurs seront maintenues, a-t-il précisé.

Commerces non essentiels fermés

Les commerces et rayons de grandes surfaces ne rentrant pas dans la liste de ceux « vendant des biens et des services de première nécessité » fermeront leurs portes dans les 16 départements concernés par le reconfinement.

« Pour ralentir l’épidémie, il faut réduire […] El Primer Ministro explicó “oportunidades de comunicación en espacios cerrados”. “El cierre de algunas tiendas debería contribuir a esto, independientemente de los riesgos específicos asociados con su recurrencia”.

“En aras de la justicia, las restricciones de venta se aplicarán a los mismos productos, ya sea que se vendan en una tienda departamental, una tienda especializada o una pequeña empresa en el centro de la ciudad”, agregó.

Por lo tanto, es el mismo segundo dispositivo de reserva en otoño de 2020, con una diferencia importante: las bibliotecas y tiendas de discos permanecerán abiertas, ya que ahora se clasifican como una “primera necesidad”.

Durante los anteriores períodos de encarcelamiento, el gobierno había identificado una lista de productos que se consideraban necesarios para desarrollar la actividad económica, incluida en particular la venta de productos alimenticios, periódicos, papelería, materiales de construcción o incluso equipos “y, por lo tanto, con respecto a la venta de cosméticos. , productos de higiene, mantenimiento y puericultura “.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *