Les choix de Biden pour diversifier la Fed au cœur d’une bataille politique

(Washington) Joe Biden a voulu apporter de la diversité parmi les gouverneurs de la puissante banque centrale americaine (Fed), mais les tres économistes qu’il a choisis – et qui doivent encore être confirmés par le fonts déna’s une bataille politique.

Publé a las 8h56

brezo scott
Agencia France-Presse

Des élus républicains, mais aussi la Chambre américaine de commerce, fustigent les choix du président démocrate, qui selon eux, menacent la sacro-sainte indépendance de la Fed, au moment où celle-ci doit lutter contre l’inf

La Maison-Blanche a profité d’avoir trois sièges vacants à remplir sur les sept que compte le conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale pour y apporter, comme promis, un peu de diversité.

La nominación la plus commentée est celle de Lisa Cook, professeure à l’Université d’État du Michigan et ancienne conseillère économique de Barack Obama, qui deviendrait la première femme afro-americaine gouverneure de la Fed.

Philip Jefferson, profesor y administrador del Davidson College de Caroline du Nord, deviendrait, lui, le quatrième homme noir à siéger depuis la création de l’institution en 1913.

Et pour le poste clé del vicepresidente encargado de la supervisión bancaria, Joe Biden a choisi la démocrate Sarah Bloom Raskin, ancienne numéro deux du Trésor-l’equivalent du ministère de l’Économie et des Finances-sous l’administration.

Ses prises de position sur la régulation bancaire et le changement climatique concentrent l’essentiel des critiques. A cela s’ajoute le fait qu’elle est l’épouse d’un élu démocrate à la chambre des représentants.

Le comité bancaire du Sénat doit auditionner ces personnalités conjointement jeudi, avant de voter. Si todos son confirmados por el Senado, la mayoría de los miembros del consejo de administración de la Fed seraient des femmes, pour la première fois de l’histoire, et la plupart des gouverneurs nommés par un président démocrate.

READ  Mercado global de economía compartida: demanda de análisis de sentimiento durante el período de pronóstico 2022-2029

«Diversidad»

Pour la Maison-Blanche, ces nouveaux gouverneurs apporteront «una diversidad tan importante de asistencia a la cabeza de la Réserve fédérale».

Le sénateur républicain Pat Toomey, l’un des responsables de la commission bancaire, assure, lui, que la «diversité» n’y est pas, car aucun de ces candidats ne vient du secteur de l’énergie.

Comme la Chambre de commerce américaine, il reproche notamment à Sarah Bloom Raskin d’être trop agressive en se concentrant sur le rôle des banques dans la lutte contre le changement climatique.

Le commentateur conservateur George Will a accusé la Fed d’être politisée, écrivant même dans une chronique que « les écrits universitaires évalués par des pairs de (Lisa) Cook et pertinents pour la politique monétaire pour être sont, poli min, ê

Mais des économistes et observateurs de la Fed afirman que les critiques sont infondées, voire même, dans Certaines cas, motivées par la couleur de peau.

«Je ne comprends tout simplement pas», una declaración de l’AFP Diane Swonk, economista y chef chez Grant Thornton. « Cela semble vraiment biaisé ».

Elle juge que Lisa Cook es una candidata «extraordinaria», et que les personnalités choisies de Joe Biden «aportent une profondeur énorme à la Fed», au moment où celle-ci «reconnaît enfin les inégalités et ce qu’elleent nous».

Lisa Cook y Philip Jefferson hablan de todas las deux travaillé sur les questiones d’inégalités sur le marché du travail, un sujet mis en avant à plusieurs reprises par le président de la Fed Jerome Powell, puisque l’institution s’efence de la garant économique bénéficie a todas las categorías de población.

READ  Bitcoin (BTC): ¿una alternativa a la fuerte caída de la rupia de Sri Lanka?

« Echantillon représentatif »

« L’intérêt d’avoir un conseil de la (Fed) composé de sept membres […] est d’avoir un échantillon représentatif de l’Amérique », et pas « uniquement des hommes blancs diplômés des trois mmes écoles de la Ivy League » -qui regroupe huit prestigieuses universités américaines’ Yaclare, Harvard David Wessel, expert en politique monétaire à la Institución Brookings.

Ces deux économistes sont «exceptionnellement qualifiés», an aussi afirma la National Economic Association, dont ils ont tous deux été présidents.

Mais le soutien est égallement venu du camp républicain. Kevin Hassett, un économiste de premier plan sous l’administration de Donald Trump, a salué la nomination de Philip Jefferson, «execument le type d’économiste qui doit être à la Fed en cette période difficile».

Joe Biden fue renombrado como presidente de la institución, Jerome Powell, para un segundo mandato de cuatro años, y elegido como vicepresidente del gobierno democrático, Lael Brainard. Le Sénat ne s’est pas encore prononcé.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.