Afganistán ‘al borde del colapso económico’

(Islamabad) L’Afghanistan est « au bord de l’effondrement économique » et la communauté internationale doit relancer son soutien financier et l’aide humanitaire au pays, a averti jeudi le ministre pakistanais des Affaires étrangères lors d’un entretien à Islamabad avec des diplomates américain, chinois et russe.




« L’Afghanistan est aujourd’hui au bord de l’effondrement économique », a déclaré Shah Mehmood Qureshi à l’ouverture de la rencontre de cette « Troïka plus », à laquelle participait le nouvel émissaire américain pour l’Afghanistan, Thomas West.

Si la situation empire, la capacité du nouveau régime taliban à gouverner le pays sera « sévèrement limitée », a poursuivi M. Qureshi. « Il est impératif que la communauté internationale soutienne de toute urgence la relance de l’aide humanitaire ».

Il s’agit notamment de permettre à l’Afghanistan d’accéder aux fonds gelés par les donateurs occidentaux depuis que les talibans ont pris le contrôle du pays en août, a-t-il déclaré.

Selon lui, les mesures bénéficieront également aux pays occidentaux. « Si vous pensez que vous êtes loin, que l’Europe est en sécurité et que ces zones ne seront pas affectées par le terrorisme, n’oubliez pas l’histoire », a-t-il déclaré : « Nous avons appris du passé et nous ne voulons pas refaire les mêmes erreurs ».  

Le gouvernement taliban n’a pas été reconnu par la communauté internationale et l’économie, déjà précaire, s’écroule avec la forte dévaluation de la monnaie nationale.

La Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont suspendu leurs aides.  

READ  Un hombre fue acusado de abofetear a Macron en su juicio el jueves

Selon un communiqué publié après la rencontre, les quatre pays se sont mis d’accord pour poursuivre « un engagement pratique » avec les talibans « afin d’encourager la mise en œuvre de politiques modérées et prudentes susceptibles de contribuer à l’avènement d’un Afghanistan stable et prospère dans les meilleurs délais ».

Ils ont également exhorté les talibans à faire davantage pour construire un gouvernement inclusif qui offre des droits égaux et des opportunités aux femmes et aux filles.  

Les diplomates ont en outre rencontré le ministre taliban des Affaires étrangères, Amir Khan Muttaqi.

Dans un message audio à des médias afghans, celui-ci a affirmé que les efforts du nouveau gouvernement avaient été reconnus lors de la réunion.  

« Ils sont tous prêts à soutenir […] Esfuerzos en Afganistán para construir la paz, eliminar el crimen y mejorar el gobierno afgano día a día.

Las Naciones Unidas han advertido repetidamente en las últimas semanas que Afganistán está al borde de una crisis humanitaria muy grave, con la mitad de su población en riesgo de quedarse sin alimentos.

Es el primer viaje de West a la región desde que fue designado en octubre para reemplazar a Zalmay Khalilzad, quien sirvió durante la retirada de Estados Unidos que precipitó el regreso de los talibanes al poder en agosto.

West, que estuvo en Bruselas esta semana para discutir Afganistán con funcionarios de la OTAN, informó que los talibanes salieron “muy claramente” a favor del regreso de la ayuda internacional a su país, la normalización de sus relaciones con países extranjeros y el levantamiento de las sanciones internacionales impuestas. en ellos. .

READ  El presidente electo de los Estados Unidos, Biden, recibe una vacuna Covid-19, dice 'no se preocupe'

El diplomático hizo un llamado a otros países involucrados para que se mantengan unidos frente a esta crisis, y señaló que Washington no puede actuar solo.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *